Accueil Bricolage Comment installer un faux plafond ?

Comment installer un faux plafond ?

Comment installer un faux plafond ?

Un faux plafond connaît un franc succès de nos jours. Un faux plafond offre deux principaux avantages, celui de l’esthétique et de l’isolant. Pour installer ce faux plafond essentiel, il est important de bien choisir son modèle. Mais comment faire ? La réponse dans la suite.

Quels sont les différents types de faux-plafond ?

Un faux plafond joue un rôle important dans la mise en valeur d’une maison. Cet accessoire ornemental propose différents styles et rendus, l’idéal pour bien décorer son plafond. En plus de sa fonction esthétique avec ses matériaux en dalles, en plâtre ou en bois, le faux plafond joue aussi une fonction d’isolation thermique de la maison. Aussi, avant de penser à ce type de revêtement, il est important de connaître les différents types de faux plafond suspendu. Mais en général, il existe deux types de faux plafond notamment le modèle suspendu et le modèle tendu ou fixe.

Pour le modèle de type tendu, on utilise la matière plastique que l’on appelle aussi velum. Celle-ci est tendue entre les murs, ce qui peut alors convenir aux intérieurs modernes. Pour le modèle suspendu, elle est pratiquement accrochée à une structure en métal. Cette structure est façonnée en suspentes et en rails. Cette version est aussi constituée de matériaux notamment les briques à plafond en terre cuite, en plaques de platre, de lambris ou de lames de bois. Ce faux plafond suspendu est aussi l’idéal pour une parfaite isolation thermique et acoustique. Il dissimule parfaitement les isolants. Cette version est considérée comme l’idéal pour les travaux de rénovation. Mais pour réussir l’installation d’un tel revêtement, il faut y mettre le prix. Par ailleurs, pour les matériaux, on retrouve du faux plafond placo en dalles, en bois, en métal, en lambris et en platre. Mais si on veut profiter d’une meilleure résistance, mieux vaut choisir un revêtement en dalles et en platre.

Quels sont les avantages du faux plafond ?

On ne vous présente plus les avantages d’un faux plafond suspendu. Le faux plafond s’agit d’un accessoire de décoration permettant de bien embellir son intérieur et de le remettre en valeur. Les travaux d’installation peuvent être complexes selon la matière. La fabrication en bois est beaucoup plus simple car cela ressemble à un parquet à la différence est qu’on le suspend au plafond. Les plafonds en dalles et en platre sont plus complexes car il faudrait une pose assez solide pour que ces matériaux résistent au temps. En tout cas, une pose faux plafond présente deux principaux avantages. Le premier est qu’il met en valeur une pièce particulière. Il est possible de trouver des faux plafonds en bois, en dalles ou en platre avec des corniches lumineuses en led. Son rendu esthétique offre une personnalisation à l’infini de la maison. Que l’on choisisse un revêtement en bois, en plâtres ou en dalle, on peut tout se permettre avec cette solution.

Outre cela, un faux plafond propose aussi une isolation acoustique et thermique de sa maison à condition de bien choisir les isolants. Lorsqu’une pièce jouit d’une grande isolation, la chaleur sera alors retenue à l’intérieur ainsi que les sons. On profite alors d’une totale intimité et d’une maison peu énergivore. L’isolation acoustique est en effet indispensable pour éviter les vis-à-vis et pour profiter d’une intimité chez soi. Vous l’aurez compris, un faux plafond est le parfait allié entre confort thermique/acoustique et le confort visuel dans sa maison. Mais il offre aussi une meilleure protection contre les intempéries et les variations de température. Un faux plafond régularise alors la température à l’intérieur d’une demeure. Ainsi, en hiver, on profite d’une chaleur optimale et en été, on gagne en fraîcheur.

Quelles sont les étapes à suivre pour installer un faux plafond ?

Les travaux d’installation des plafonds exigent une bonne technicité. C’est pourquoi, il est conseillé de consulter un professionnel pour réaliser un devis des travaux. Ce devis est utile pour connaître l’ampleur des travaux ainsi que le prix d’une pose de plafonds. On doit réaliser d’une part les travaux d’isolation acoustique et d’un autre, ceux des plafonds en dalles. Le prix ne sera pas évident pour poser une plaque de faux plafond, encore faut-il faire une évaluation de ses besoins. En général, le prix sera fixé en fonction du type de pose et de la complexité des démarches. Il est donc utile de connaître les différentes étapes de cette installation.

D’abord, on doit mesurer les endroits où mettre les plafonds. Ensuite, on rassemble les matériaux et ce, incluant ceux des isolants pour acoustique. Le prix sera aussi en fonction de ce détail. On trace ensuite le faux plafond démontable, on fixe les suspentes, on monte les rails et il ne reste plus qu’à fixer les plaques. Bref, la pose d’un faux plafond demande une certaine maîtrise technique, on doit d’abord connaître ce qu’on veut vraiment en matière de rendu esthétique et d’isolant. Il faudrait aussi consulter un professionnel si on n’a pas les mains vertes. Pour réussir, cette opération, on doit faire preuve d’habileté et de réactivité. En cas de défaut d’installation, cela pourra représenter un danger car le faux plafond pourrait tomber au-dessus de sa tête.

Vous aimerez aussi :