Accueil Bricolage Parquet contrecollé : comment le poser ?

Parquet contrecollé : comment le poser ?

Parquet contrecollé : comment le poser ?

Poser un parquet contrecollé en chêne s’invite dans les tendances en matière d’aménagement extérieur et en décoration. Il s’agit d’un produit en bois massif permettant d’aménager le sol intérieur dans les meilleures conditions. Mais comment poser un parquet en chêne contrecollé ? Voici les détails concernant le parquet en chêne contrecollé.

Quel matériel utiliser pour poser du parquet contrecollé ?

Un parquet contrecollé en chene huile ou en bois massif huile est un produit très en vogue de nos jours. Ce parquet contrecollé est un type de revêtement du sol à la fois authentique et naturel. Le parquet contrecollé en chêne donne un côté naturel et original à un salon, une entrée, une salle à manger ou une chambre à coucher. Le parquet en bois massif est avant tout constitué d’une seule essence contrairement à un parquet en chene huile contrecolle qui comporte 3 couches. Il doit comporter une couche d’usure, celle qui est visible sur la partie supérieure du parquet et que l’on nomme aussi produit de parquet contrecolle flottant. Outre le produit flottant, il est aussi doté des lames que l’on colle sur un panneau de bois contreplaqués ou bien en fibre. Ce panneau collé sur un déroulé va assurer l’équilibre des tensions du bois et cela évite aussi le cintrage. Facile d’entretien, la pose d'un parquet flottant n’exige aucune technique bien complexe.

On aura uniquement besoin que de quelque produit pour faciliter la pose du produit. Pour poser le parquet contrecolle en chene huile, il est important d’utiliser logiquement une brosse mais aussi des cales en PVC pour la dilatation périphérique, d’une scie sauteuse pour la découpe des lames, un tire-lame pour faciliter la pose d’une dernière lame de la rangée. Mais il en existe d’autres comme la perceuse pour visser la barre de seuil. Enfin, il est aussi indispensable d’utiliser des clips pour la pose des plinthes, des rouleaux de sous-couches et de l’adhésif pour scotcher les sous-couches. Mais encore une règle et un crayon pour mesurer les lames, un cutter, un mètre ruban ainsi que des vis et chevilles. Il est alors indispensable d’utiliser le bon produit pour poser un parquet contrecollé chene huile.

Quels sont les avantages et inconvénients du parquet contrecollé ?

Un parquet en chene contrecollé huile peut avoir des avantages et des inconvénients. Il s’agit au fait d’un produit à prix abordable permettant de bien couvrir le sol d’un salon ou d’une chambre à coucher. À dire vrai, contrairement à un produit de revêtement de sol en bois flotte massif, un parquet contrecolle huile ou produit en verni possède trois couches dont le parquet flottant qui constitue la première couche, ensuite, la deuxième couche en bois tendre puis la troisième en contreplaqué. Ainsi, son principal avantage reste ses couches qui vont le rendre beaucoup plus épais. La première couche de ce produit est ce qu’on appelle le parquet flottant chene contrecolle, celle qui représente la couche d’usure du parquet chene contrecolle. Il s’agit d’une protection indispensable du parquet et qui va garantir sa durabilité, sa longévité et sa résistance aux intempéries.

Outre cela, comme le parquet contrecollé en chêne est fabriqué de manière industrielle, ce revêtement du sol à petit prix et au design naturel est proposé en plusieurs coloris et finition. On peut alors choisir entre plusieurs essences et pas que le bois massif et le chene. On peut aussi y trouver des couleurs un peu exotiques et un ton naturel à petit prix. Il suffit juste de réaliser un devis avant d’acheter son parquet contrecolle en chêne. On peut aussi obtenir une finition vitrifiée du parquet grâce au vernis vitrificateur. Cette couche du parquet flottant lui protègera des égratignures ainsi que des éventuels dégâts. Par ailleurs, concernant les inconvénients, un parquet flottant en chene contrecolle peut avoir une première couche trop fine. Ce qui veut dire que le revêtement naturel de ce sol est fragile et ne sera pas non plus durable. Le ponçage d’un parquet contrecollé en chêne est aussi limité, ce qui veut dire qu’il sera difficile à rénover.

Quels bois choisir pour du parquet contrecollé ?

Concernant le type d’essence du parquet contrecollé, on peut opter pour l’essence de bois massif, le produit chene mais aussi le produit merbau qui est beaucoup plus résistant. On peut aussi adopter n’importe quelle essence telle que le bois Merisier, le bois d’acajou, le hêtre, le noyer, le doussié ou le cumaru ainsi que le Teck. Notons que l’acacia est aussi beaucoup plus résistant, élastique et dur. Pour créer un décor naturel, il est donc conseillé de choisir une essence résistante avec des finitions variées. Le prix d’un parquet contrecollé en chêne sera évidemment différent d’un revêtement naturel à un autre.

Raison de plus pour prendre le temps de bien choisir son parquet contrecollé en tenant compte du prix sur le marché, de la qualité, de l’épaisseur et de la dimension des lames. Il faudrait aussi choisir le bon matériau si on veut avoir un parquet durable avec une longue tenue et qui profite d’une couche de protection de haut niveau à prix abordable. Ainsi, il est important de choisir une essence réputée pour son endurance, sa résistance, sa longévité et sa durabilité. La couche d’usure du parquet chene contrecollé ou bois massif est aussi une priorité. Il convient alors de renseigner sur la meilleure couche de protection afin de profiter longtemps d’une pose parquet contrecollé.

Vous aimerez aussi :